Le compte à rebours se poursuit

Semaine 26, 2010-06-21

lundi 28 juin 2010 par Hubert Simard

Le mercredi 23 juin

On apprend de La Tribune que la remontée mécanique hybride sera en opération tous les jours de la semaine jusqu’au 6 septembre (10h à 16h30). Au delà de cette date l’installation sera active au cours des fins de semaine jusqu’au 11 octobre.

Les services de la compagnie Arbraska qui gérait les jeux aériens ne sont pas disponibles. D’après Jean-François Gagnon, qui s’est informé auprès de la directrice, Brigitte Marchand, la situation d’instabilité dans la gestion de la station touristique serait à l’origine de ce retrait.

Aussi le projet de Vertendre, auquel est associé Gestion Soroma pour la relance de la station de ski et du terrain de golf serait toujours actif. Il s’agit du projet dénoncé par la Coopérative de solidarité du Mont-Orford. L’idée serait de créer un organisme sans but lucratif qui regrouperait différents intervenants. Selon les dirigeants de la Coopérative qui ont discuté de cette question avec Alain Chagnon, ce dernier n’avait pas l’intention d’investir des fonds dans cette initiative.

S’il n’y a pas de soumissionnaires au 9 juillet, il risque d’y avoir deux organismes qui tenteront de faire valoir un projet de relance dans un dernier recours auprès de la région. Vraisemblablement l’obstacle de la garantie de 4 M $ sera levé et il sera plus facile de trouver une solution pour le financement du déficit. Il y aurait, d’un côté, une OSBL composée de gens d’affaires appuyée par les gestionnaires actuels de la station touristique et, de l’autre, une coopérative composée de citoyens skieurs.

Le samedi 26 juin

Au cours d’un reportage sur le Conseil régional de élus de l’Estrie (CRÉE), le journaliste de La Tribune, Albert Bérubé, s’informe si l’organisme, qui dispose de fonds de développement alloués par le gouvernement, s’impliquera dans le dossier du Mont-Orford.

Le président du CRÉE, Maurice Bernier, maintient qu’il s’agit d’un dossier de la MRC de Memphrémagog comme l’avait positionné l’ancien président du CRÉE et préfet de la MRC de Memphrémagog, Roger Nicolet. Il faudrait que des élus en fasse la demande pour qu’il soit considéré. Il fait le constat du déclin de l’industrie du ski dans l’offre touristique de la région : « ...au plan touristique le ski alpin prend une place différente par rapport au passé. Le ski alpin attire moins le monde en Estrie qu’ailleurs, peut-être à cause des équipements, mais aussi du modèle qu’on s’est donné. »

On peut s’étonner du fait que le CRÉE ne soit pas interpellé par le fait que la région soit en perte de vitesse dans un domaine essentiel pour la vitalité de l’industrie du tourisme en hiver.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 430 / 78263

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités  Suivre la vie du site Compte à rebours hebdomadaire 2010   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License